Revue de presse du concert à la Salle de fêtes de Hoenheim, France

Hoenheim - Concert Évasion en Amérique latine

(DNA. Juin 2017)

 

Comme l’an dernier déjà avec la Représentation du Mexique auprès du Conseil de l’Europe, la Ville de Hoenheim a organisé une évasion musicale en Amérique latine avec l’Ensemble Vertebrae dans le cadre des rendez-vous «musique et culture».

 

En plus du mot d’accueil de Gaby Wurtz aux mélomanes fidèles, présents aux soirées culturelles, le maire Vincent Debes a particulièrement salué Santiago Onate Laborde, l’observateur permanent du Mexique auprès du Conseil de l’Europe, et les concertistes. Comme la brillante flûtiste Olivia Abreu qui est passée au Conservatoire de Strasbourg avant son embauche en 2004 comme soliste à l’orchestre philharmonique de l’Université du Mexique, la talentueuse pianiste Anna Paolina Hasslacher s’est perfectionnée dans le répertoire contemporain à Strasbourg et à Bâle ainsi qu’auprès de grands compositeurs comme Ivan Fedele, avant de participer à de grands festivals tel Musica à Strasbourg. Pour sa part, la prometteuse percussionniste Camille Emaille se perfectionne encore à l’Académie musicale de Bâle : ayant déjà joué avec l’ensemble Accroche-Note, bien connu dans la région, elle sent la musique contemporaine comme «un flux continu dans lequel il suffit de plonger ensemble, musiciens et auditeurs».

 

Interprétant de belles œuvres évoquant l’Amérique latine, les musiciennes ont en partie réussi leur objectif et ont même eu droit à la bise de la part des compositeurs mexicains Juan Pablo Munoz, Rodrigo Valdez-Hermoso et Victor Ibarro, présents dans la salle. La plupart des auditeurs étaient surpris par l’intense travail des musiciennes et par un étonnant «rugissement final» venu ponctuer toutes ces œuvres évoquant des animaux des vastes forêts américaines.

Revue de presse du concert au 43 Festival International Cervantino, Mexique

Entretien avec l'Ensemble Vertebræ par Liz Espinosa Terán